Sorcières et fantômes




Sorcières

et

fantômes
Halloween au cycle 1

Objectif
– Participer de façon créative à un échange collectif tout en réinvestissant ses connaissances culturelles (contes et comptines) et lexicales (vocabulaire).

Compétences
– Identifier et caractériser des personnages;
– Décorer l’école pour la fête en dessinant selon un gabarit ;
– Préparer son masque en le personnalisant (faire des choix).

Le Langage

– Lancer le thème : raconter l’histoire animée de La petite Sorcière et le petit fantôme (en bas de l’article)

– Raconter différentes histoires : Le balai des sorcières (Vincent Bourgeau – Albin Michel Jeunesse), La citrouille, histoire, petite histoire et recettes (W. Wheeler. ED du Chêne), La grande fête de la sorcière Camomille (E. Larreula, R. Capdevila – Ed. Sorbier).

– Résumer l’histoire et la dicter à l’enseignant,

– Mémoriser les comptines de sorcières

– Créer, imaginer et dicter à l’adulte des formules magiques et des recettes de sorcières !

– Reproduire un motif : le rond
Dessiner les bulles qui s’échappent du chaudron de la sorcière

Agir et s’exprimer avec son corps

Ballons fantômes : 

1ère séance : Exploration libre (lancer, frapper, pousser, tirer, traîner, rattraper…)

Les séances suivantes : A partir d’une histoire de fantômes, dessiner des yeux, un nez et une bouche sur les ballons de baudruche et raconter aux enfants que ce sont des fantômes :
Ils montent dans le ciel (les lancer), ils se cachent sur nos têtes (essayer de les poser sur sa tête), on les fait prisonniers entre nos mains, entre nos genoux, ils ne tombent jamais (faire des passes d’un enfant à l’autre sans que les ballons ne touchent le sol)…

Imagination et création

Le regard et le geste :

* Créer et décorer des masques
A partir d’assiètes en carton, évider les yeux à l’avance et proposer aux enfants de les décorer selon leur goût en collant des motifs (sorcières, fantômes, citrouilles, cotillons, paillettes…). Il s’agira pour l’enfant de coller de façon précise différents motifs et du papier crépon pour la cheuvelure. Une fois le masque terminé, l’enfant jouera le rôle de son choix en faisant preuve d’imagination.

* Préparer les décorations de la classe : Décorer à l’encre à l’aide de pochoirs différentes figurines : fantômes, sorcières, étoiles …

* Le fantôme magique : tracer sur une feuille blanche avec un crayon blanc la forme d’un fantôme. Les enfants prennent de la peinture à l’eau et recouvre complètement la feuille. Le fantôme apparaîtra comme par magie !

Voix parlée, voix chantée, écoute : Mémoriser les comptines de sorcières et fantômes :

Drôle de bonne femme ! (Merci Sophie)

La sorcière
(sur L’air d’ « Alouette »)

La sorcière, la gentille sorcière
La sorcière, je te toucherai
Je te toucherai le nez
Je te toucherai le nez
Ah! Ah! Ah!
(Refrain)
Je te toucherai les sourcils
Je te toucherai les cils
Je te toucherai les joues
Je te toucherai les narines
Je te toucherai le menton

Vieille sorcière
(L’air de « Sonner les matines »)
Vieille sorcière, vieille sorcière
Que fais-tu ? Que fais-tu ?
Je mange des citrouilles (bis)
CRIC, CRAC, CROC (bis)

Vieille sorcière, vieille sorcière
Que fais-tu ? Que fais-tu ?
Je mange des grenouilles (bis)
Couah, Couah, Couah (bis)

Vieille sorcière, vieille sorcière
Où vas-tu ? Où vas-tu ?
Je vais à l’école (bis)
Un, deux, trois (bis)

La socière Grabouilla

C’est une vieille sorcière
qui s’appelle Grabouilla
Gra-bou-bou, Gra-bou-bou, Gra-bou-bou, Grabouilla
Elle passe par la chatière
du gros chat Ramina
Ra-mi-mi, Ra-mi-mi, Ra-mi-mi, Ramina
Elle transforme en cafetière
les bottes de ma grand-mère
Se cache dans la gouttière
d’la maison d’Nicolas.

Sorcière, sorcière, vite cache-toi,
sorcière, sorcière, retourne chez toi !

Mais un jour la sorcière
mangea trop d’chocolats
Cho-co-co, Cho-co-co, Cho-co-co, Chocolats
Elle entre chez l’épicière
et vole des p’tits nougats
P’tits nou-nou, p’tits nou-nou, p’tits nou-nou, p’tits nougats
Elle mange une boîte entière,
puis elle boit de la bière
Elle dit d’un ton amer :
 » J’ai mal à l’estomac  »
L’esto-to, l’esto-to, l’esto-to, l’estomac.

Sorcière, sorcière, c’est bien fait pour toi
sorcière, sorcière, retourne chez toi !

Au jardin de ma grand-mère

Au jardin de ma grand-mère
Tralalère tralalère
J’ai rencontré une sorcière
Tralalère tralalère
Elle avait un chapeau vert
Tralalère tralalère
Et mangeait des vers de terre
Beurk !

Pour lancer le petit projet, raconter aux enfants une histoire. Celle-ci est animée :
La petite sorcière et le petit fantôme

Objectifs
– Ecouter une histoire
– Développer son imagination
Matériel: Une feuille de papier orange pliée en 2, ciseaux, un petit fantôme et une petite sorcière pré-découpée.
L’enseignante mime l’histoire en même temps qu’elle la raconte ou utilise des personnages de papier découpés et plastifiés.

Il était une fois une toute petite sorcière qui se promenait dans la forêt. Elle était à la recherche d’une nouvelle maison. Tout à coup, elle découvrit un morceau de papier sur le sol. Elle se dit que si elle le pliait en deux, cela pourrait lui faire une maison (Plier la feuille en deux). Elle coupa deux morceaux pour faire le toit (Couper les deux coins opposés à la pliure). Elle se fit une porte. C’était une porte pointue pour que son chapeau pointu puisse passer (Couper au centre, un petit triangle).

Elle entre dans la maison mais comme il faisait noir, elle se fit une fenêtre pour laisser passer la lumière (Découper un petit trou à gauche de la porte). C’était maintenant très confortable à l’intérieur de la maison de la petite sorcière. Elle était très heureuse.

Tout à coup, la toute petite sorcière entendit la voix de quelqu’un qui pleurait à l’extérieur de sa maison. Quand elle sortit, elle vit un petit fantôme assis sur le sol. Il avait l’air bien triste. « Qu’est-ce qui t’arrives, petit fantôme ? » demanda la toute petite sorcière. Le fantôme répondit « Il fait froid et il fait noir. Il y a des enfants déguisés qui courent d’une maison à l’autre et qui me font peur. »
La toute petite sorcière décida d’inviter le fantôme chez elle et agrandi la porte pour que le fantôme puisse entrer dans sa maison (Recouper la porte mais en arrondi).
Le petit fantôme entra puis il dansa et chanta avec joie dans la maison avec la toute petite sorcière.

Laisser un commentaire